Pour ce premier cours de japonais je vous propose d’apprendre les hiragana et de découvrir avec moi ce système d’écriture syllabique ou syllabaire (ou alphabet japonais).
Comme je vous l’expliquais dans ma section apprendre le japonais, le système d’écriture japonais n’a rien à voir avec notre alphabet.
En France, nous avons un seul et même alphabet qui nous permet d’écrire tandis qu’au Japon on trouvera « plusieurs alphabets » ou système d’écriture : les Hiragana et les Katakana (que l’on peut regrouper sous le groupe des Kana japonais) et les Kanji.
A travers cet article je vos propose d’apprendre les hiragana qui constituent la base de l’écriture et de la lecture en japonais.

Si comme moi, vous êtes un amoureux du japon et que vous voulez avoir quelques bases … suivez France Japon et venez apprendre le japonais et les hiragana !

PS : si vous avez des savoirs que vous souhaitez partager, n’hésitez pas à m’écrire pour que j’en fasse profiter tout le monde !

Apprendre le japonais : qu'est ce que les hiragana ?

Comme je vous l’expliquais en amont de mon article, les Hiragana font partie de l’un des 3 systèmes d’écriture que l’on utilise au Japon.
Au même titre que nous avons notre alphabet : A,B,C,D …. les japonais ont leur propre table ou référence d’écriture (あいうえ).
Le seul point commun que l’on pourrait trouver avec notre alphabet c’est que l’on y trouve également des voyelles mais ces dernières sont limitées au nombre de 5 (a = あ, i = い, u = う, e = え, o = お).
Véritable base et fondamental de l’écriture et de la langue japonaise, les Hiragana sont les bases à connaitre et vous permettront de comprendre et d’écrire un grand nombre de mots.
Lorsque les petits enfants japonais se mettent à apprendre à lire et à écrire ils commencent en premier par apprendre les hiragana.

Dans la famille des Kana je demande les hiragana !

A la base les hiragana et les katakana font partie de la famille des kana et sont caractérisés par un système d’écriture dont les caractères se veulent plus « simples » que les kanji.
Basé sur des syllabes et quelques voyelles, les kana constituent la base de l’écriture japonaise.
Exemple : さ= sa, れ = re, う = u …
Pour chaque Kana (hiragana et katakana) on compte 46 signes.

De quoi se composent les hiragana ?

Les hiraganas se composent de caractères, les « gojūon » (ou 五十音 qui signifie cinquante sons bien qu’aujourd’hui il n’en reste que 46).
A cette liste de caractères de bases on trouvera des « dakuten ou ten-ten » (quote) et des « handakuten ou maru » (un petit rond ゚) qui permettent de modifier ces caractères et en faire des variantes et de nouvelles syllabes.

Exemple : は = ha, ば = ba, ぱ = pa

apprendre le japonais cours langue hiragana

L’ajout d’un dakuten (quote) permet de transformer un :

  • k en g
  • t en d
  • h en b

L’ajout d’un handakuten (un petit rond) permet de transformer un h en p.
Autrement, vous trouverez à cette liste de caractères ou syllabes, 5 voyelles : ぁ = a , ぃ = i, ぅ = u , ぇ = e, ぉ = o.

Apprendre le japonais : les hiragana, combinaisons et variations

Après ces petites variations que je viens de vous présenter je vous propose de passer à un autre niveau en découvrant la notion de combinaison en hiragana.
Comme vous avez pu le découvrir dans le chapitre précédent en utilisant des « dakuten ou ten-ten » (quote) ou des « handakuten ou maru » (un petit rond ゚) on peut modifier les caractères et en faire des variantes et de nouvelles syllabes.
Sachez qu’on peut également faire de nouvelles combinaisons en écrivant de manière plus petite certain caractère.
Ainsi, si on écrit en plus petit les caractères suivants : や = ya , ゆ = yu , よ = yo on peut créer de nouvelles combinaisons et une nouvelle prononciation pour le caractère.
Exemple si on combine un き (ki) + や (ya) cela donne きゃ (kya). Notez ici que le « ya » est écrit en plus petit.

Même principe pour le つ (tsu). Si on l’écrit en plus petit cela permet de marquer une coupure (une pause) et double la consonne qui suit.
Exemple : がっこ qui signifie école se prononce ga_ko ou « ga (pause) ko ».

Il arrive également que l’on rajoute un hiragana pour allonger certaines syllabes et créer une nouvelle prononciation. Ces syllabes longues doivent être prononcées correctement sous peine de voir parfois le sens du mot modifié.
Exemple : ゆうき (prononcé yuuki signifie le courage) tandis que ゆき (prononcé yuki signifie la neige) .

Quand écrire et utiliser les hiragana ?

Entre les hiragana, les katakana et les kanji on est en droit de se demander à quoi cela sert d’avoir 3 systèmes d’écriture.
Différent physiquement des uns des autres chacun détient un mode d’emploi et de fonctionnement qui lui est propre.
Dans le cas des hiragana, ce système permet d’écrire :

  • N’importe quel mot japonais
  • Même si un mot japonais doit s’écrire de base en kanji vous pouvez l’écrire en hiragana si votre niveau de japonais n’est pas assez avancé (cf le cas des enfants au Japon)
  • N’importe quel mot japonais qui n’a pas d’équivalent en kanji
  • Les particules grammaticales telles que に (Ni) ou は (wa)
  • Compléter un kanji (cf les Okurigana * )
  • Aider à lire un kanji (cf les Furigana ** )

* Pour ceux qui ne connaissaient pas le terme, le Okurigana est utilisé pour qualifier des Hiragana qui sont employés avec des kanji pour en faire un mot ou le compléter (cf ma section : les hiragana à travers l’histoire qui explique que les hiragana ont été créés pour compléter les kanji).
Ces Okurigana sont essentiellement utilisés pour les verbes japonais (exemple : 行きます.
行 étant un kanji et le reste des hiragana. Le tout étant le verbe aller)

** Pour ceux qui ne connaissaient pas le terme, les Furigana sont des petits Hiragana mis souvent au-dessus des Kanji afin de faciliter leur lecture. Généralement ces derniers sont employés dans les manuels scolaires et aident les enfants à apprendre les kanji.

Apprendre le japonais : tableau des hiragana

apprendre le japonais cours langue hiragana

apprendre le japonais cours langue hiragana

apprendre le japonais cours langue hiragana

apprendre le japonais cours langue hiragana

Le sens d'écriture des hiragana

Les hiraganas, les katakana ainsi que les kanji ont un sens d’écriture défini.
Ainsi, chaque trait doit être tracé dans un ordre bien précis.
Si de nos jours on écrit de moins en moins à la main et que tout est digitalisé il faut néanmoins connaitre cet ordre surtout si l’on est amené à faire de la calligraphie japonaise.

Sur le tableau de référence ci-dessous, j’ai mis un numéro à chaque trait pour vous indiquer son ordre de tracé.

apprendre le japonais cours langue hiragana

Le tableau des hiragana : un ordre et une référence à respecter

Tous les caractères présentés dans ce tableau de référence doivent être appris dans l’ordre car au même titre que notre alphabet cette ordre est utilisé pour faire des recherches.
Exemple en France, quand on va dans une bibliothèque pour chercher un ouvrage on se servira de notre alphabet pour classer les titre ou auteurs.
Au Japon c’est pareil !
Que ce soit pour un annuaires téléphonique ou tout autre système de recherche on se basera sur ce tableau de référence.

Apprendre le japonais : prononciation spécifique de certains hiragana

Même si je vous ai montré en dessous de chaque hiragana comment on prononce chaque caractère il faut savoir que dans certains cas de figure les hiragana se prononceront d’une manière bien spécifique.

  • Le « r » doit se prononcer de la manière d’un  « r enroulé ».  La prononciation se situe entre le « r » et le « l »
  • Le « h » doit se prononcer comme le « h » en anglais c’est à dire de manière expiré
  • Le « chi » doit se prononcer de la manière suivante « tchi »
  • Le « ji » doit se prononcer de la manière suivante « dji »
  • Le « g » doit se prononcer de la manière que le « g » dans « guerre »
  • Le « w » se prononce à l’anglaise comme « water »

Cours de japonais : les hiragana à travers l'histoire

Pour ceux qui ne le savaient pas, l’histoire et les origines de l’écriture japonaise sont liées à celle de la chine et de l’écriture chinoise.
A partir du 4e siècle après JC la Chine et les caractères chinois firent leur entrée au Japon.
D’ailleurs, d’après de nombreux manuels scolaires les premières traces d’écritures japonaises sont apparues à ce moment là.
Arrivés sur le sol nippon, les caractères chinois ont été adoptés par les japonais.
Cependant, comme ces derniers ne répondaient pas à tous les besoins de la langue japonaise, les japonais ont du créer un dérivé et un nouveau système d’écriture syllabique durant l’ère Nara (en 710) : les hiragana. Les katakana viendront après durant l’ère de Heian (en 794).
D’après de nombreux récits historiques, les kana auraient été crées sous l’impulsion du moine bouddhiste Kūkai.
D’ailleurs avant on ne parlait pas de kana mais de Man’yōgana (les ancêtres des kana).

Pour ce qui est des hiragana, ces derniers avaient pour surnom à l’époque les onna-de (Ona se traduisant par « femme » en japonais).
Pour ceux qui se demanderaient pourquoi les qualifier de onna-de, c’est tout simplement par ce que les hiragana étaient essentiellement utilisés par les femmes qui n’avaient pas autant accès à l’éducation que les hommes.
Les caractères chinois ou les kanji étant alors réservés aux hommes.
D’ailleurs, pour reconnaitre des hiragana il vous suffit juste d’observer la courbe de chaque caractère qui se veut arrondi et simple.
En 1900 et après de nombreuses modifications, les hiragana ont été officialisés avec une forme définitive et réglementés en 1946.
Les Hiragana ont à la base pour but de compléter les kanji en permettant d’écrire certain mots propres au japonais.

Quelle est la différence entre les hiragana, les katakana et les kanji ?

Comme je vous le disais plus haut, les 3 systèmes d’écriture japonais diffèrent physiquement des uns des autres et ont chacun leur mode d’emploi et de fonctionnement .

Au nombre de 46, les hiragana servent à écrire :

  • N’importe quel mot japonais
  • Même si un mot japonais doit s’écrire de base en kanji vous pouvez l’écrire en hiragana si votre niveau de japonais n’est pas assez avancé (cf le cas des enfants au Japon)
  • N’importe quel mot japonais qui n’a pas d’équivalent en kanji
  • Les particules grammaticales telles que に (Ni) ou は (wa)
  • Compléter un kanji (cf les Okurigana * )
  • Aider à lire un kanji (cf les Furigana ** )

Ces dernier se reconnaissent par des traits plus souples, simples et arrondis (féminins) que ceux des katakana ou kanji.

Au nombre de 46, les katakana servent à écrire :

  • Des mots d’origine étrangère qui ne sont pas japonais de base
  • Les onomatopées

Ainsi, un prénom européen, une ville ou un pays (autre que le Japon ^^) s’écrira en katakana.
Ces dernier se reconnaissent par des traits plus fermes et rectilignes que ceux des hiragana.

Exemple, le mot « arigatō gozaimasu qui veut dire merci en japonais » s’écrira en hiragana (ありがとうございます) tandis que mon prénom (Sabrina) s’écrira en katakana (サブリナ) car mon prénom n’a rien de japonais ou n’a pas d’origine japonaise.

Bien évidement, vous pouvez malgré tout écrire votre prénom en hiragana les japonais vous comprendront mais ce ne serait pas la meilleure des utilisations ^^

Au nombre de 6000, les kanji ou idéogrammes chinois servent à écrire :
Tous les mots japonais qui dans certain cas de figures se voient compléter par des hiragana pour former un mot ou verbe (cf les Okurigana)

Officiellement seul 1945 kanji sont vraiment et couramment utilisés, on les appelera d’ailleurs les Jôyô-Kanji.

Cours de japonais : applis mobiles pour apprendre les hiragana

Pour apprendre le japonais et les hiragana vous trouverez de nombreuses applis disponible sur le marché (iPad, iPhone, Android, Blackberry, Windows phone).

Apprendre le japonais : cours sur les hiragana en vidéo

Parce que le bonheur n'est pas un luxe, ni une option mais une nécessité, j'ai pris la décision d'être heureuse et de m'affranchir de tout ce qui n’est pas en accord avec mes valeurs pour essayer de rentabiliser chaque minute de ma petite vie à essayer d'aider les gens à organiser leur voyage, apprendre le japonais ou appréhender la culture japonaise ...
Vivre de passion et faire ce que j'aime il était temps que je commence ! Mais pour réaliser ce projet de vie, j'ai besoin de votre aide et de votre soutien car hélas mon banquier ne voit pas les choses de la même manière ^^.
Comme je ne peux pas payer mon emprunt et les croquettes de mon chat avec de la gratitude et une vie riche en aventure, je sollicite humblement votre aide et votre soutien.

Via le lien de mon Tipeee je vous explique en détail ma démarche mais sachez que chaque petit euro versé me permet de développer France Japon au quotidien en vous proposant des articles gratuits que je fais avec amour sans contrepartie. Au Même titre qu'un artiste de rue qui mettrait son petit chapeau au sol, vous êtes libre de m'aider juste par un sourire ou par une petite piécette ^^ (même si mon banquier risque de flipper à force de me voir sourire comme le joker) Soutenir France japon : mon Tipeee

いつもお読みいただきありがとうございます

A bientôt et vive le Japon

Sabrina

Suivez France Japon sur Instagram !

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

error: Content is protected !!