Voyage au Japon : le musée du mémorial de la paix d'Hiroshima

Destination au lourd patrimoine historique et culturel, Hiroshima s’est hélas fait connaitre dans le monde entier pour les atrocités dont elle a dû faire face et se relever.
Après avoir subi le premier bombardement atomique de l’histoire lors de la seconde Guerre mondiale (le 6 août 1945) décimant la quasi totalité de la ville et ses habitants, Hiroshima à longtemps été associé à la mort et à la souffrance.

Désireuse de me rendre sur les lieux pour me recueillir, en apprendre plus sur son histoire et voir de mes propres yeux ce phœnix qui a su renaître de ses cendres, je me suis rendue à Hiroshima pour découvrir le musée du mémorial pour la paix.

Certaines illustrations ou clichés présentés dans ce mémorial peuvent heurter les enfants ou âmes sensibles.


Si vous avez envie de sortir des sentiers battus et découvrir de nouvelles richesses au Japon … suivez France Japon et venez découvrir avec moi le musée du mémorial de la paix d’Hiroshima.

Voyage au Japon : le musée du mémorial de la paix d'Hiroshima

Située près du bord de mer, je me souviendrais toujours de la première fois où j’ai visité la ville de Hiroshima.
Le ciel était alors chargé et gris et l’atmosphère lourde et pesante.
La ville est magnifique moderne et très jolie avec de nombreux lieux et trésors de visites et pourtant mon premier sentiment en arrivant sur place fut de la tristesse en repensant à tout ce qu’elle a dû endurer.
J’étais comme beaucoup de gens qui découvrent Hiroshima pour la première fois, émue et j’ai dû mettre plusieurs heures avant de me sentir plus à l’aise et voir la ville sans un voile de tristesse devant les yeux (pour vous dire je n’ai même pas réussi à manger durant plusieurs heures tant j’avais la gorge serrée)..
J’imagine que par un joli ciel bleu j’aurais eu le coeur moins lourd en arrivant à Hiroshima mais mère nature n’a pas voulue qu’il en soit autrement.
Ce premier jour de visite s’est donc déroulé sous un ciel gris et une ambiance triste et solennelle même si les rires des enfants que je croisaient me rappelaient à chaque fois que même s’il était important de pleurer nos morts et se souvenir du passé, j’avais aussi le devoir de sourire pour honorer cette ville magnifique qui a su renaître et devenir un véritable symbole de paix et de croissance.

Avant de rentrer dans l’enceinte du bâtiment j’ai fait quelques photos du monument commémoratif qui se trouvait devant le mémorial.

Érigé le 6 aout 1952, ce dernier rend hommage aux milliers de victimes de la catastrophe.
En se rapprochant de ce dernier, les visiteurs de passage peuvent lire :
« Reposez en paix car nous ne laisserons pas se reproduire la tragédie « .
Au milieu de la structure, vous y trouverez un cercueil renfermant le registre des victimes de la bombe atomique.

voyage japon visiter hiroshima visiter musee memorial de la paix hiroshima

voyage japon visiter hiroshima visiter musee memorial de la paix hiroshima

Après avoir fait quelques photos de ses espaces extérieurs, direction l’enceinte du musée du mémorial pour la paix.

Inauguré en 1955, ce monument conçu par l’architecte Kenzo Tange se veut à la fois moderne et sobre.
Véritable lieu de recueil, touristes et groupes scolaires visitent ce lieu de mémoire et même si le mémorial est très fréquenté et ne désemplit pas c’est dans le silence et le plus grand respect que les gens le parcourent.

Après m’être acquittée d’un droit d’entrée symbolique et dérisoire, je me suis dirigée vers les galeries du musée du mémorial de la paix.

Divisé en plusieurs sections nous sommes d’abord invité à en apprendre plus sur l’histoire et les enjeux politiques de ce conflit meurtrier.
Au même titre que les groupes étudiants que je suivais, j’avançais en silence en prenant connaissance de chaque panneau, maquette, photo ou objet présenté jusqu’à rejoindre la deuxième partie du musée dédiée qui fait suite à la catastrophe.

voyage japon visiter hiroshima visiter musee memorial de la paix hiroshima

Riche en explications, archives, objets et documents d’époque, j’ai très vite réalisé que j’étais vraiment loin de la réalité en terme de souffrance et d’horreur.
Que ce soit à travers des photos, maquettes, vidéos, témoignages audio ou objets, le musée est fait de telle manière que le visiteur ne peut que se projeter dans ce douloureux moment d’histoire qui a fait plonger la ville de Hiroshima dans l’horreur en quelques minutes.
Plus j’avançais à travers les galeries, plus j’avais mal pour ces gens et c’est avec émotion que j’ai découvert les derniers moment des habitants d’Hiroshima avant le drame et la catastrophe après l’explosion de la bombe atomique.

Avec la bombe explosant à 600 mètres du sol, plus de 80 000 personnes ont été tuées sur le coup mais c’est sans compter sur les ravages à long terme causés par les radiations qui ont eu raison de plus de 15 000 personnes.
La seconde guerre mondiale avait déjà fait plusieurs millions de victimes mais c’était sans compter sur Hiroshima qui allait repousser les limites de la cruauté humaine en tuant plusieurs milliers de personnes en un instant.
L’homme est capable du pire et peut même aller jusqu’à s’auto detruire par le biais du nucléaire.

voyage japon visiter hiroshima visiter musee memorial de la paix hiroshima

Ce bombardement atomique a marqué l’humanité mais ce mémorial, le parc de la paix et le dôme Genbaku font en sorte tout en nous rappelant le passé de préparer l’avenir pour que jamais cette atrocité ne puisse se reproduire.
Très visuel et illustré montrant juste ce qu’il faut pour ne pas traumatiser les visiteurs de passage ce musée a avant tout pour but de sensibiliser les gens en leur faisant passer un message très clair : que jamais cette atrocité puisse de nouveau arriver.
Même si certaines photos étaient très dures à regarder je devais pouvoir les soutenir pour comprendre et apprendre.
Ces gens avaient vécu et ressenti l’horreur et j’avais l’impression quelques part d’honorer leur mémoire en osant les regarder (oui je sais c’est bizarre).
Même si ces malheureux étaient réduis à l’état de cadavre ou de cendre c’étaient avant tout des être humains qui comme nous avaient eu une histoire.
Le plus dur pour moi à soutenir a sans doute été les objets et restes de vêtements portés par les victimes.
Une gourde, un vêtement, un sac, un jouet d’enfant … autant d’objets que de vies anéanties réduits à l’état de reste.

voyage japon visiter hiroshima visiter musee memorial de la paix hiroshima

voyage japon visiter hiroshima visiter musee memorial de la paix hiroshima

Cet événement s’était déroulé il y a plusieurs dizaines d’années mais même si ce dernier semble loin, limite irréel à certain moment … il est important de regarder en face la souffrance pour se rendre compte de la chance que l’on a d’être en vie, d’être né plus tard loin de tout ça et de faire en sorte à sa manière (même par le biais d’un petit article) de rendre hommage à ces victimes de guerre.

Éducatif et pédagogique on est amené à revivre l’histoire d’Hiroshima avant et après le passage de la bombe atomique.

Avant

voyage japon visiter hiroshima visiter musee memorial de la paix hiroshima

Après

voyage japon visiter hiroshima visiter musee memorial de la paix hiroshima

Que représentait Hiroshima aux yeux des américains, pourquoi l’avoir prise pour cible …. autant de questions auxquelles le mémorial répondra de manière neutre et objective.
Que ce soit les crimes de l’armée japonaise durant la seconde guerre mondiale ou autres méfaits commis par le Japon, rien n’est occulté et à aucun moment le mémorial ne se montre accusateur envers les États-Unis.
Ici, on n’est pas là pour critiquer ou pointer du doigt mais pour apprendre et en ressortir plus humain face à l’horreur.
Car enfin, au-delà des dégâts matériels, c’est une hécatombe humaine sans précédent auquel Hiroshima a dû faire face.

voyage japon visiter hiroshima visiter musee memorial de la paix hiroshima

Dans une ambiance tamisée avec peu de lumières, je continuais à traverser avec la gorge serrée les galeries du mémorial qui révélaient aux visiteurs de passage des scènes de chaos et de ruines : des décors à demi écroulé, des mannequins défigurés, brûlés et amputés … des décors certes dures à soutenir mais hélas servant juste à illustrer une réalité accompagnée de clichés et de films d’époque.
Là ou certains auraient pu y voir des représentations glauques et malsaines je vous répondrais que ce n’est qu’hélas que la triste représentation d’une réalité vécue.
A ces illustrations vous trouverez de nombreux objets (jouets pour enfants fondus, uniformes d’écoliers, vêtements, bijoux) ayant appartenu aux victimes et qui ont dans une certaine mesure survécu à la bombe atomique.

voyage japon visiter hiroshima visiter musee memorial de la paix hiroshima
Pour certain d’entre eux, on est parvenu a retracer leur histoire et à retrouver la photo de leur propriétaire ce qui contribue à rendre ces derniers d’autant plus précieux et émouvant.

Enfin, vous trouverez de nombreux plans et maquettes de la ville avant et après le passage de la bombe atomique qui nous montrent qu’en quelques minutes presque tout Hiroshima a été intégralement rasée.

voyage japon visiter hiroshima visiter musee memorial de la paix hiroshima

La dernière partie du mémorial est dédiée quant à elle à la reconstruction d’Hiroshima.
Pour les survivants et les victimes de la bombe atomique il était alors vital de se relever, panser ses plaies et quitter le couloir de la mort pour rejoindre le monde des vivants.
Ses hommes avaient certes tout perdu mais ils avaient le devoir de vivre au nom des êtres chers disparus.
Ces survivants de Hiroshima (également appelés hibakusha ou les irradiés) allaient pour la plupart devenir des portes paroles et des témoins pour les générations futures.
Même si beaucoup de ces derniers ne sont plus là, leurs enfants continuent d’arpenter le mémorial et la ville pour raconter leur histoire en tant que bénévoles.
Parmi les nombreux récits et témoignages retranscrits dans le mémorial, j’y ai découvert l’histoire de la défunte Sadako Sasaki, une fillette japonaise née à Hiroshima le 7 janvier 1943 a qui on a diagnostiqué une leucémie due à la bombe atomique.
La meilleure amie de Sadako, Chizuko, lui raconta alors la légende des 1000 grues. Selon celle-ci, quiconque confectionne mille grues en origami voit son vœu exaucé.
Dans l’espoir de contrer la mort elle se mit alors à confectionner des grues en papier en espérant qu’une fois le nombre symbolique des 1000 atteint, les divinités exhausseraient son vœux et lui permettraient de vivre.
Malheureusement cette dernière décéda le 25 octobre 1955 avant d’avoir pu finaliser son projet.
Ses camarades de classe prirent alors le relais  et confectionnèrent le reste des grues manquantes (ci-joint un lien Wikipedia pour ceux qui veulent en savoir plus)

Comme vous pouvez le constater, j’ai essayé de prendre quelques clichés pour vous retranscrire mon passage dans ce mémorial mais ce n’était pas sans mal.
Par respect, je n’ai pas fait beaucoup de clichés car il était impensable pour moi de l’assimiler à un spot touristique traditionnel.
C’est avant tout un lieu solennel et émouvant invitant à la réflexion plutôt qu’au selfie (même si je vous avouerais que j’ai vu des touristes sans scrupules se prendre en photo à côté de portraits de personnes décédées … comme s’ils étaient à Disney)

Après 4 heures passées au sein du musée c’est bouleversée et silencieuse que j’en suis ressortie.
J’ai du prendre plusieurs minutes avant de sortir de ma stupeur.
Passé ce moment, j’ai alors regardé avec émotion et fierté le parc et cette ville qui se dressaient fièrement devant moi.
Pleine de vie elle avait connue le pire et c’était un devoir de mémoire de me rendre à ce mémorial mais je devais a présent honorer le vie pour me focaliser sur ce que Hiroshima a construit depuis la catastrophe pour ne pas uniquement la voir en victime mais en guerrière pacifiste qui avait su renaître de ses cendres pour devenir plus belle et forte que jamais.
D’ailleurs, je vous recommande vivement de commencer votre visite d’Hiroshima par le mémorial pour qu’une fois l’horreur passée vous vous focalisiez sur la vie tout en faisant en sorte de ne jamais oublier ce passage dans le mémorial pour que jamais de telles horreurs ne puissent se reproduire.

Avant de ressortir du musée j’ai voulu garder une trace de ma visite en faisant tamponner mon carnet de voyage.
Activité très prisée au Japon, les japonais ont pour habitude d’avoir sur eux un petit carnet de visite qu’ils ne manquent pas de faire tamponner pour garder une trace de leur passage.
Peu adepte de la pratique j’ai pourtant fait une exception ce jour comme pour certifier mon devoir de mémoire.

voyage japon visiter hiroshima visiter musee memorial de la paix hiroshima

voyage japon visiter hiroshima visiter musee memorial de la paix hiroshima

Le musée du mémorial de la paix d'Hiroshima : avis de la petite française

Positif Negatif
Très émouvant et instructif ce mémorial sensibilise les visiteurs à la menace des armes nucléaires à travers le monde. La ville d’Hiroshima prône à travers ce musée un message de paix sans critiquer ni pointer du doigt les responsables.
Ici, on est là avant tout pour réveiller l’humain qui est en nous et faire en sorte que jamais de telles horreurs ne se reproduisent.
Offrant au monde une très belle leçon de courage et de paix, la ville montre aux visiteurs de passage tout ce qu’elle et ses habitants ont dû entreprendre pour se reconstruire malgré ses stigmates.

Informations pratiques - Séjour à Hiroshima

Écriture et prononciation japonaise

広島平和記念資料館

Localisation du musée du mémorial de la paix d'Hiroshima - Voyage Japon
Région

Chugoku

Adresse

1-2 Nakajimacho, Naka Ward, Hiroshima, Hiroshima Prefecture 730-0811, Japon

Téléphone
Comment vous rendre au musée du mémorial de la paix à Hiroshima ?

Une fois à Hiroshima, prenez le tramway en direction de Miyajimaguchi ou Eba puis descendez à la station Genbaku-Domu-mae. Vous devrez alors marcher 5 petites minutes pour rejoindre le mémorial.

voyage japon visiter hiroshima
japanstation.com

voyage japon visiter hiroshima
hiroden.co.jp

Voyage Japon : vous pouvez rejoindre cette destination avec le Japan Rail Pass.

Pour commander votre JR pass, cliquez-ici

voyage japon france japon jrp japan rail pass jr pass

Voyage Japon : Calculez votre itinéraire de voyage avec Hyperdia

voyage japon france japon hyperdia

Combien coute l'entrée du musée du mémorial de la paix à Hiroshima ?

200 yen.

Voyage Japon : Préparez votre séjour au Japon et achetez vos Yen en ligne avec le Ccopera

france japon achetez vos yen

Durée de la visite

De 3 à 4 heures en fonction de votre sensibilité

Quand visiter le musée du mémorial de la paix à Hiroshima ?

Toute l’année

A faire quand il pleut ?

Oui

Horaires d'ouverture

Ouvert tous les jours :

de 8h30 à 18h entre mars et juillet et entre septembre et novembre
de 8h30 à 19h en août (jusqu’à 20h pour Obon les 5 et 6 août)
de 8h30 à 17h entre décembre et février
Dernière entrée 30 minutes avant la fermeture

Fermé les 30 et 31 décembre

Jours de fermeture
Date cles / Matsuri

La 6 Août 1945 : date du bombardement atomique sur Hiroshima

Ressources / liens externes / office du tourisme - voyage Japon

site officiel en anglais le mémorial de la paix à Hiroshima

PS : Si vous avez envie que je vienne découvrir un endroit spécifique au japon, n’hésitez pas à m’écrire !

Soutenez gratuitement et en 30 secondes France Japon !

Parce que le bonheur n'est pas un luxe, ni une option mais une nécessité, j'ai pris la décision d'être heureuse et de m'affranchir de tout ce qui n’est pas en accord avec mes valeurs pour essayer de rentabiliser chaque minute de ma petite vie à essayer d'aider les gens à organiser leur voyage, apprendre le japonais ou appréhender la culture japonaise ...
Vivre de passion et faire ce que j'aime il était temps que je commence ! Mais pour réaliser ce projet de vie, j'ai besoin de votre aide et de votre soutien car hélas mon banquier ne voit pas les choses de la même manière ^^.
Comme je ne peux pas payer mon emprunt et les croquettes de mon chat avec de la gratitude et une vie riche en aventure, je sollicite humblement votre aide et votre soutien.

Parce que je n'aime pas embetter les gens ou demander de l'argent j'ai trouver un moyen génial pour que vous puissiez m'aider GRATUITEMENT et en 30 SECONDES CHRONO ! Si vous avez du coeur et 30 secondes je vous invite à regarder une petite vidéo ici ^^ : https://utip.io/francejapon C'est un petit geste pour vous mais pour moi cela représente toute une vie et des années de travail ! Chaque petite video regardée me permet de développer France Japon au quotidien en vous proposant des articles gratuits que je fais avec amour et sans contrepartie. Au Même titre qu'un artiste de rue qui mettrait son petit chapeau au sol, vous êtes libre de m'aider gratuitement en m'offrant 30 secondes de votre vie que vous ne ratrapperez jamais, mais pour ces quelques secondes vous contribuerez à m'offrir ma liberté !

soutenir france japon Autrement, vous avez mon Tipeee

Si vous aussi, vous êtes déjà allé au musée du mémorial de la paix à Hiroshima, n’hésitez pas à me donner votre avis !

いつもお読みいただきありがとうございます

A bientôt et vive le Japon !!

Sabrina

Voyage Japon – Hiroshima : musée du mémorial de la paix

Suivez France Japon sur Instagram !

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

error: Content is protected !!